Cosmétique et beauté

C'est possible de devenir un (e) professionnel(le) diplômé(e) en cosmétique

Dans les métiers de la cosmétique, les femmes sont majoritairement présentes. Ce domaine attire aussi bien des personnes jeunes, après la troisième, que des celles qui font le choix de se reconvertir.

Dans les  cosmétiques, on distingue plusieurs types de métiers : ceux de la recherche, ceux de la fabrication, ceux de la commercialisation, ceux de la vente, etc.

Visitons la  liste des métiers des métiers  du cosmétique :

- Chercheur en laboratoire

- Cosmétologue

- Chef de produit

- Vendeur en cosmétique

- Créateur de parfum

- Esthéticien, esthéticienne

- Spa praticien

- Spa manager

- Conseiller en cosmétique

- Maquilleur, maquilleuse

- Conseiller en parapharmacie

- Chef des ventes

- Chef de projet marketing

- Brand manager

- Chimiste en cosmétique

- Chef de production

- Directeur de magasin

- Chargé de développement et promotion des ventes

- Socio-esthéticien

etc.

 

Les diplômes potentiels

 

Plusieurs diplômes et niveaux de formation permettent d’accéder aux métiers du cosmétique. Voici quelques formations, de celles qui s’intègrent de la troisième au master. Notez que certaines peuvent se faire en alternance.

 

- Le Bac pro esthétique cosmétique

 

Comme beaucoup de formations aux métiers du soin et de la beauté, le bac pro cosmétique est avant tout là pour former des esthéticiens et des personnes capables de réaliser plusieurs types de soins : épilation, maquillage, soins du visage, modelages, etc.

Lors de cette formation en trois ans, vous allez suivre des cours généraux et des cours techniques autour des fondamentaux des soins en esthétique et cosmétique.

 

- Le CAP esthétique

 

Comme le bac pro, cette formation CAP (certifiact d'aptitudes professionnelles) forme des étudiants qui veulent se tourner vers les métiers du soin. En deux ans après la troisième, vous allez apprendre des notions pratiques et théoriques autour de la beauté, du bien-être, etc. La formation se déroule dans des centres de formation des apprentis (CFA), des lycées professionnels ou des écoles d’esthétique.

 

- Le BP esthétique cosmétique parfumerie

 

D’un niveau supérieur au bac pro et au CAP, le Brevet professionnel (BP) est un diplôme que se prépare généralement en alternance et en deux années après le CAP.

Il permet de compléter et perfectionner ses connaissances dans le domaine du cosmétique. Vous allez notamment acquérir des compétences supplémentaires qui vous permettront de gérer un établissement. La formation BP comprend des notions de management, de gestion des ressources humaines, de comptabilité, etc. Elle se fait dans les mêmes établissements que ceux qui proposent le CAP et est accessible via la formation continue pour les personnes déjà en activité.

 

- Le BTS cosmétique

Dans le domaine pur du cosmétique, il existe une formation Brevet de technicien supérieur (BTS) tournée vers les cosmétiques. Vous pourrez suivre le BTS métiers de l’esthétique, cosmétiqu, parfumerie avec trois options, et donc trois voies de spécialisations possibles : management, formation marques ou cosmétologie.

vous pourrez aussi trouver des BTS dans des domaines scientifiques applicables à la cosmétologie. Vous pouvez par exemple vous tourner vers les techniques de laboratoire.

Le BTS se prépare en deux années après le bac, général ou parfois professionnel. Vous trouverez les BTS dans des lycées ou des écoles spécialisées. Certains peuvent même se préparer à distance.

 

- Le bachelor cosmétique

Certaines écoles privées de commerce ou d’ingénieurs par exemple proposent des mentions de bachelor qui collent aux besoins de l’industrie cosmétique. Vous pourrez trouver des formations bac+3 dans le domaine de la recherche, de l’innovation cosmétique, des techniques de marketing, de la logistique et des stocks de produits de beauté, de la gestion d’image de marque, etc.

Les bachelors sont des formations qui fleurissent dans les établissements privés et qui forment aux bases d’un domaine, facilement applicable au secteur  vers lequel vous voulez vous orienter.

 

- La licence professionnelle

 

La licence pro est une formation d’un an qui est accessible aux personnes qui ont déjà un bac+2, comme un BTS ou un DUT, en poche. Vous en trouverez dans des universités et des IUT (instituts universitaires de technologie). Elles sont souvent très spécialisées, avec des mentions bien précises et mènent rapidement sur le marché de l’emploi.

Vous trouverez notamment des licences pro dans le domaine de la cosmétologie, des sciences et techniques de la parfumerie, du développement de produits cosmétique et de santé, etc.

 

- Le master en cosmétique

 

Cette formation master de haut niveau, accessible notamment après une licence, un bachelor ou une licence pro délivre un niveau bac+5. Vous en trouverez autour de notions scientifiques poussées en cosmétique et en sciences appliquées. Vous pourrez aussi suivre un master dans le domaine du marketing ou de la commercialisation des produits. Tous les secteurs qui touchent à la chaîne de production ou de distribution de produits de beauté, de soin ou d’hygiène sont représentés par des masters dans les universités, écoles de commerce ou d’ingénieurs.

 

Les formations professionnelles du secteur des  cosmétiques

 

Les formations professionnelles s’adressent, comme son nom l’indique, à des personnes déjà en activité. Ce sont soit des personnes qui travaillent dans le domaine de l’esthétique et de la cosmétique et qui veulent se perfectionner ou donner une dimension différente à leur métier, ou bien des personnes en totale reconversion.

Les formations pros peuvent délivrer des diplômes de niveau différents ou des certificats de qualification professionnelle.

En savoir plus

Besoin de conseils ou d'accompagnement ?